Skip to content

Les médicaments disponibles sur les sites en ligne

avril 10, 2013

Les sites de pharmacie sur le web ont une obligation légale, celle de commercialiser uniquement les médicaments disponibles sans ordonnance.
Pour le remboursement mutuelle de ce type de frais, il vous faut souscrire une mutuelle entreprise remboursant l’automédication.
Comme c’est une pratique de plus en plus courante, de nombreuses mutuelles santé couvrent ce type de frais. Notre comparateur de mutuelle permet de les sélectionner rapidement.

Comparer des centaines de mutuelles santé en trois clics

Notre système pour comparer les mutuelles a réuni les offres de tous ses partenaires santés pour vous proposer les offres qui vous correspondent le plus parmi plus de 800 contrats, parmi lesquelles smi mutuelle, miel mutuelle ou encore mutuelle pro btp.
Vous pouvez étudier le remboursement mutuelle d’une mutuelle familiale avec celui d’une meilleure mutuelle selon vos postes de santé prioritaires.
Grâce à notre comparatif mutuelle santé, découvrez également les partenaires prenant en charge certains achats de médicaments en ligne.

Les sites e-commerce de pharmacie sur internet et la contrefaçon

Le frein numéro un pour l’achat des médicaments sur internet concerne la qualité des produits, bien souvent contrefaits. C’est ce qu’estime l’Organisation Mondiale de la Santé.
Pour régler le problème de contrefaçon, l’Union Européenne a souhaité réguler la vente de médicaments en ligne en 2011.
La France a suivi ces décisions cette année et va même plus loin en créant une accréditation des sites permettant la vente sur le web de médicaments.
Comme c’est une pratique toutes récentes, l’ensemble des mutuelles santé n’ont pas encore pris en compte ce nouveau mode d’achat de médicaments.

Boutiques e-commerce de ventes de médicaments sur internet : genèse d’une légalisation

En début d’année, deux entreprises pharmaceutiques attaquaient une grande enseigne de la grande distribution pour concurrence déloyale au sujet de la campagne de pub sur la parapharmacie et étaient déboutées.
Parallèlement à cette décision, le conseil d’État décidait d’ouvrir la commercialisation de médicaments online à ceux disponibles sans ordonnance.
Cette décision a fait passer le nombre de spécialité pouvant être disponibles sur Internet de 455 à plus de 3500.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :